Vocabulaire du jour

Publié le par François & Marie

Certes la météo hivernale provoque de multiples désarrois, désagréments, voire drames qui doivent être pris en considération.
Le vocabulaire de ceux qui nous informent manque cruellement de nuances et se résume à galère, pagaille monstre, naufragés, apocalypse, quel que soit le cas de figure. 
dadameAinsi, nous décrit-on les passagers d'un train circulant normalement entre Bordeaux et Paris, comme étant en état de choc thermique (vingt degrés au départ, de la neige à l'arrivée) . Sans doute n'ont-ils que le calendrier des Postes pour leur rappeler que nous sommes le neuf décembre et qu'il n'est pas raisonnable de sortir en chemisette. 
En revanche, cette jeune conductrice qui cherchait à se garer au milieu des embouteillages pour allaiter son nourrisson devait se sentir bien seule...
Que dire de cette dame en escarpins qui avait bien du mal à rester verticale, elle confiait essoufflée :
"Je m'accroche au poteau qui passe"!  
Lâchement, j'ai orienté le curseur sur France musique où débutait " La symphonie d'une cocotte-minute amoureuse de son couvercle" qui se terminait en un rafraîchissant charleston!

Commenter cet article

MARIE de Cabardouche- 11/12/2010 21:16



C'est vrai, la mentalité procédurière et les adeptes du " c'est pas moi, c'est l'autre"ne sont pas des nouveautés.



Phil 11/12/2010 11:05



Nous sommes dans un monde de chicaneurs. Il fait froid : il faut un responsable : météo france. Déjà au XVIIème siècle, un chien avait été jugé par une cours de justice... Voir "Les plaideurs" de
Jean Racine.



MARIE de Cabardouche- 11/12/2010 10:49



Tricotinôlait et Francis, merci de me rejoindre dans mes considérations d'un monde qui "tourne carré" bien souvent, me faisant sauter au plafond et m'incitant à rejoindre le parti du simple bon
sens dont vous semblez être adeptes également.


Bonne fin de semaine à vous deux!



Francis 11/12/2010 07:38



ça agace les bulletins d'information qui n'en sont pas, mais qui reflètent un drôle d'état dans lequel nous errons. "J'avoue" souvent zapper de colère et me réfugier vers France
musique ou France culture en croisant les oreilles pour qu'on leur laisse les moyens. Qui, quelle collectivité territoriale est en charge du déneigement, et autrefois ? Un chef de parti
politique s'en occupe, soyons rassurés, il va aller voir ailleurs, à l'est, en Europe comment on fait ! L'autre premier met en cause météofrance ; on lui suggère de regarder le bulletin
météo du grand journal de canal plus avec plus d'humour ! Et aujourd'hui encore un nôtre ministre soutient des policiers manifestants contre une décision de justice comdamnant leurs
collègues qui ont menti ! Bientôt on s'appercevra que comme de la neige en France , il y a des enfants dans les écoles .  



Tricôtine 10/12/2010 01:11



j'ai pas écouté , ou à peine, mais franchement ils sont fous ces Bordelais   à 70 kms on a des gros manteaux et
des gros pullovers nous sommes pas du même bord d'eau à croire !! bizzz Marie ton billet me fait rire malgré la "gadouille" qui règne à Paris



MARIE de Cabardouche- 09/12/2010 23:09



"magazine" est plus correct, orthographié ainsi.



MARIE de Cabardouche- 09/12/2010 21:11



Je m'amuse toujours en observant les vêtements d'hiver proposés aux dames (parisiennes, de préférence!) dans les magasines de VPC. Genoux, cuisses et gorges à l'air, manteaux
riquiqui, pas plus épais qu'une feuille de papier à cigarette, chaussures fines et haut talonnées. Pas étonnant qu'il y ait de l'affolement au moindre flocon!



Olivier de Vaux 09/12/2010 19:47



A force de vivre en boîte, le passage de la voiture ou du métro au bureau est si court que le citadin ignore totalement l'existence du ciel et de la terre. Alors dès que les conditions météo
sortent des normes habituelles disons entre +5 et +25 , ils sont indisposés car rares sont ceux qui adaptent leur habillement aux conditions climatiques d'un hiver rigoureux ou d'un été torride.
Il va falloir le leur apprendre avec des spots télévisés !