Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

défi n° 148 "L'océan" proposé par Enriqueta : pour les croqueurs de mots

Publié le par François & Marie

défi n° 148 "L'océan" proposé par Enriqueta : pour les croqueurs de mots

...Marie a rangé dans sa boite à trésors, un merveilleux coquillage que lui a donné son pépé et depuis ce cadeau, elle est devenue incollable sur les mystères océaniques. Elle raconte tous les secrets du chemin de l'eau à son petit copain. Mais comme c'est une longue histoire pleine de mystères et de fantaisie elle va le dire en épisodes au fil de l'été, par petites vagues et joyeux clapotis.

à suivre ...

Partager cet article

Repost 0

Défi n° 147 proposé par ABC pour les croqueurs de mots

Publié le par François & Marie

Défi n° 147 proposé par ABC pour les croqueurs de mots

...

 

- Il y a longtemps, des bonshommes-couleur sont venus de loin en vacances chez nous. Il y avait un rouge qui arrivait des zamériques, un gros rouge que disait mon pépé.

 

- Ben c’est pas de leur faute s’ils sont gros les amis riquains, c’est parce que là bas il y a des gras de ciel .

- Ah ? c’est possible moi j’aime bien le gras du jambon mais ça je ne connais pas. Bon. A côté du gros rouge il y avait un grand bleu en vacances aussi.

- Et il venait d’où celui là ?

- De la Mer «déterre année» je crois bien.

- Hou, c’est loin çà. ça doit être du côté de Lyon.

- Oui je crois, il y avait un petit jaune aussi, celui là il arrivait de la Chine lointaine et mystérieuse. ( C’est comme ça qu’on dit dans les livres ).

- Il parait que là-bas, les canards laquais sont des animaux domestiques.

- Oui et ils mangent que du riz et des grillons.

Alors, je continue mon histoire, il y avait un orange qui arrivait de Judé on l’appelait Jude orange un bonhomme très vitaminé, un rose et pour finir un violet, son copain : le pote au rose, quoi . 

- Ils venaient d’où ceux là ?

- Je ne sais pas mais quand pépé a vu le rose il a dit «ah ben lui c’est le bouquet !». Ils sont tous venus en vacances chez nous, mais ils parlaient chacun une langue bizarre et personne ne comprenait rien à rien.

Ils s’ennuyaient, ils étaient tout tristes. Alors ce n’était pas rigolo, d’autant plus que c’était l’été et il y avait beaucoup de travail aux champs.

Eh ben tu sais quoi ? Ma mémé ne s’est pas démontée et leur a collé à tous un outil en leur montrant d’un doigt autoritaire où était l’ouvrage ! Les bonshommes-couleur sont tous partis aux champs et ont donné la main pour aider aux travaux.

- Ça devait faire comme un arc en ciel dans les champs ...

- Oui et ils ont tellement bien aidé que les foins ont été faits en un rien de temps ! Alors pour fêter ça, ils ont été invités à une graaande fête avec plein de gâteaux, il y avait même des tartes au sucre et du vin mousseux. Ça chantait, ça rigolait et tout le monde parlait la même langue du coup.

Ils sont repartis dans leur pays, mais depuis, chaque été, pour se souvenir des bonshommes-couleur, ma mémé fait un dessert aux bleuets, à l’orange, aux myrtilles, à la fraise, au beurre et à la framboise en forme de petits guguss qui se donnent la main.

- Hummm ça doit être bon.

- Ah ben attends, les bonhommes couleur viennent peut être de loin, mais ma mémé c’est la plus meilleure des pâtissières du MONDE !

 

(François a pris la plume pour ce défi, Marie était très occupée cette semaine à pomponner sa jolie maison et à tailler touuuuus les végétaux qui n'arrêtent pas de pousser dans tous les sens ...) 

Défi n° 147 proposé par ABC pour les croqueurs de mots

Merci au jeune lecteur Andiamo qui nous propose cette vidéo pour accompagner l'article du jour.

Publié dans croqueurs de mots

Partager cet article

Repost 0

Défi n° 146 "Vocalise" proposé par Lilousoleil pour la Communauté des Croqueurs de mots.

Publié le par François & Marie

"Aujourd'hui on ouvre ses oreilles. Le morceau s'appelle "Vocalise", composé par un certain Rachmaninov. Vous êtes inspirés par la musique, le titre, le compositeur ou l'interprète".

......................................................................................................................

♪♪♪ En cristallines vocalises  ♪ allégrement ♫♪.... résolument ♫♪♪ et par nécessité ♪ ♫ succombons à la "mode chicorée" ♪ ♫ .... ♫ ♪ ♫ 

 ♫ Avec ardeur... ♪ tout en douceur ...♪

♫ En vagues moutonnantes ♫ endu-enduisons ♫  oi-oi-oi-oi-oignons ♫ badi-badi-geonnons ♫ ♪ et cara-a-mélisons de la hanche aux talons ♫ ♪ 

♫ Vous voici joliment hâ-lée ♪... de la cuisse aux doigts d' pieds ♪

♪♪♫ VROU ♪ juste un bon courant d'air pour tout bien assècher ♪ ♫ 

♪ En un léger fredon débute une profonde concentration ♪♪♪ et une intense recherche de stabilité ♫ ça y est... ♫ moelleusement sur un coussin replet installez votre fessier ♪♫ 

♫  dé-é-é-tendez la fosse poplitée de votre jarret bien cambré ♪♪♫

♪ pour plus de visibilité, légèrement décalez la rotule ♪ AÏEUUU ♪ ♫

... lég-èr-eu-ment  vous dis-je !

mollet cambré... crayon pointé... ♪ ...'tention...  ♪ bieeen droite la couture ♪

pour avoir fière allure ♫

♫♪ voilàà... ♪♫ ...parf... ! Driiiiii ...

WARFFF ♫♫♫♫♫ gnnnnniiiii ...

horriblité de sonnerie de téléfon ♫♫♪♫

qui a fait déraper ♫♫ ♪

le trait de mon crayon ♫♫

de mon faux bas nylon ♪

sur mon hâle falsifié ♫

en chicorée diluée ♪

... larmes mouillées... 

♪ Chhhutttt ♪ ♫ console-toi Madeleine ♫♪  oublie ce damné succédané de bas et son prétentieux liseré bien trop droit ♫

♫ ♪ ton pied sera bien plus mignon ♫

en socquettes ♫ toutes tirebouchonnées en acco-oo-rdéon ... ♪♪♫♪♪♫♪♪♫♪♫...

........................................................................................................................................................

Décodage: Fin des années 40, début des années 50, les restrictions privaient les élégantes de bas coutures. Astucieuses elles palliaient ce manque en bronzant leurs jambes à la chicorée et traçaient méticuleusement au crayon, une fausse couture sur leurs mollets.

Bien malin qui détectera la corrélation entre ce trompe l'œil et la musique de Rachmaninov !

 

Défi n° 146 "Vocalise" proposé par Lilousoleil pour la Communauté des Croqueurs de mots.

...

Partager cet article

Repost 0