Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

5 articles avec la p'tiote

Date remarquable

Publié le par François & Marie

Le 6 novembre c'est la fêtes des Bertille des Léonard et des Winnoc...

Non mais franchement, qui a jamais entendu parlé d'un Winnoc ? à part peut-être pour faire des blagues du genre :

Monsieur et madame Xydable ont un fils ... Winnoc parce que Winnoc Xydable .

Léonard c'est un prénom de bûcheron car on sait que Léonard devint scie et Bertille c'est trop mignon, on dirait un nom de confiture. 

bisou

Plus sérieusement le 6 novembre c'est surtout la fête de Cabardouche, et là nous avons un nom original et de bon goût !

Cela fait  aujourd'hui 5 ans que Marie invente des histoires que s'amuse à gribouiller le François. 

Alors, en ce jour anniversaire, c'est le moment de faire un grooooos bisou aux lecteurs qui nous font l'amitié de s'arrêter sur notre page et qui la font vivre avec bonne humeur !

Un grand merci à tous .

 

Publié dans La p'tiote

Partager cet article

Repost 0

Marie Tout-Court

Publié le par François & Marie

portraithb.jpg

...La jolie frimousse de Marie Tout-Court. 

Publié dans La p'tiote

Partager cet article

Repost 0

Les histoires de la p'tiote

Publié le par François & Marie

dindon

Tout le monde l'aime bien cette p'tiote…Voici sa première image racontée par Marie et illustrée par François.

Le noir et le rouge-

Dindon1

La p' tiote est contrariée. Elle a bien observé :
Ici tous les gallinacés sont blancs, immaculés.
Hormis Dinou-dindon, très très noir- charbon.


 

 

 

 

dindon22Elle s'en va de ce pas réparer l'injustice.
Elle sera de Dinou-dindon la bienfaitrice !


 

 

 

 

 

 


dindon3Voyons, voyons, étudions les proportions et les indications...
  Que nous adapterons à un dodu-dindon...
" Des montagnes de mousse ", c'est écrit sur Omo, là, en tout gros..."
 "Ajoute l' éclat à la blancheur ", ce Sunil nous sera bien utile."
 " Poudre à nettoyer ", ce Nab a tout deviné !
  Ce paquet de Bonux, il faut le terminer pour vite retrouver dans le prochain un nouveau porte-clés !
  Tout ça méli-mélo- mélangé va bien te récurer, résultat assuré !




dindon 41Bon...Bin...Dinou, on réussit pas à tous les coups...
N'en fais pas un scandale...Et puis le rouge et noir ça te va pas si mal, même que...
Même que tu aurais eu grand succès au siècle de Stendhal... même que...

Publié dans La p'tiote

Partager cet article

Repost 0

La prou bâlle

Publié le par François & Marie

( L'élégante patoisée)

Chapeau2.jpgIll a quouais ? Sè t-ans... Y'è èn' botrote que veut ju à la bâlle-madam' dè  "Echo de la mode", d'aveu dè on-y-es ruges; pou çan, ill décapiôte mém' lè gèraniums !
Ill a prou d'idées, t'sé !
Ill s' y crè daveu san co-ïer en pèrles, guèranties  plastique d' Oyonnax...
Ill a gaigni s' n' ombrèle in pèille d' riz à la kèrmesse du curaï.
Ill a voulé lè souillers du dimânch' d' sa mèr' pou défili din la pousserote d' la chintre è poulailles !
T'sé, ill s'y crèrôt praisqu'!
Ill a bin l' temps, ill a quèqu' z'ainiants d' vant li...Ill peut touj' s'en r' torner sautraler à la marelle in attindant vouair...

Version en français ici

Publié dans La p'tiote

Partager cet article

Repost 0

L'élégante

Publié le par François & Marie

Ses ongles sont de rubis laqués,
Ses doigts de saphir bagués,
Son cou de deux rangs de perles orné.
Dans sa main fine, un sac immaculé,
En carrousel sur sa gracile épaule, une ombrelle légère.
Sur ses bottines lacées haut, elle déambule, altière...
Se tordant les chevilles...la petite fille.

bottines

Dans les années cinquante, ses sept ans elle étrenne.
De l' Elégance elle se prend pour la Reine... 
Dans la poussière du pré de la basse-cour, il n' y a pas foule,
Pour admirer sa dégaine... seulement quelques poules..
Son imagination va bon train. Elle ose esquisser des ébauches...
Scalpe un géranium, dix pétales pour ses bouts de doigts vermillonner.
Empomponne ses annulaires du lilas des succises des prés. 
Arbore des perles blanches et un sac plastifiés, tout droit sortis des presses à injecter. 
Tournicote sur son épaule la paille de riz du parapluie gagné à la kermesse.
Chaparde les bottines maternelles, les noires, celles réservées à la messe,
Y cale le bout de ses orteils avec un vieux journal,
Cinq pointures de trop, ouh ! c'est pas génial...bottines2
Superbement harnachée, elle descend l'échelle du poulailler et se baptise Meneuse de défilé.
Toisant les affairées gallinacées, sussurant- Mesdames, laissez passer...
Prévenant les canards de Barbarie- Votre soutane gominée vous sert trop le kiki, vous allez suffoquer, votre face écarlate le laisse redouter. 
Se pâmant devant le coq-  Diantre Lieutenant, ce képi rouge garance vous a des allures de Vieille France...
Courrouçant les dindons, qu'elle traite de laiderons.
Roucoulant avec les pigeons- Rououou, votre gris tourterelle ferait un chic plastron !
Interrogeant une pintade -Ma chère où trouver de votre robe de tulle, les pois?... Mais ne criaillez point, je ne vous les chiperai pas !
Rêvant devant la blanche poule de Bresse  -Demoiselle, vous porterez la robe de mariée du prochain défilé...
Hélant la meneuse de couvée - S'ils cessent de piailler, veuillez me réserver vos six petits pulls mohair jaune poussin pour cet hiver qui vient !
Se pavanant, virevoletant, elle va ainsi, 
Semant dans toute la basse- cour sa zizanie.
Se prenant un instant pour la Reine d' un jour...
S'affalant, harassée, à l'ombre du cerisier, contre le flanc du grand chien de berger. 
Constatant- Ben mon vieux Mousse, tu sais,
Etre une Elégante, ça fait très mal aux pieds...
A la marelle, je préfère jouer.
Mais avant, tu veux bien partager mon goûter?

Publié dans La p'tiote

Partager cet article

Repost 0