Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Défi n°107 "RIEN", proposé par "ABC" pour les Croqueurs de mots.

Publié le par Fran篩s & Marie

"RIEN".

....................................................................................................................................... 

- Allo! Marie.

- J'ai beau prêter l'oreille (à qui me la rendra), comme une oie me pousser du col, je ne ois RIEN. Parrle plus forrt mais parrl' encorre... 

- Aurais-tu enclenché le mode "pause"? Où en es-tu de ta prose? Je n'ai RIEN reçu.

- Fais comme Charles, attends!

- Madame se gausse, plaisante et bée devant page blanche...

Petits riens- Je n'ai RIEN écrit, c'est vrai...la flemme... et d'ailleurs, si j'écrivais, qu'est ce que je gagnerais?

- Hi hi! "un beau RIEN tout neuf dans une assiette cassée".

- Fieffé plaisantin! Pffou...(soupir un RIEN nostalgique) ce "rien tout neuf" me ramène à l'ironique "lot de non-consolation" attribué au perdant dans les cours de récrés, il y a RIEN de temps...dans les années cinquantes. Vous êtes un RIEN moqueur, monsieur le dessinateur! Aussi, pour m'avoir mis l'âme en vague, méritez-vous bien un gage! J'attends de vous en rébus, un croquis à l'ancienne d'une pub dentifriceuse qui fut en son temps fameuse.

 

 

rébus

 

- En un RIEN de temps, mission accomplie!

robe faite de petits riens- Réussir ces image à la mode d'autrefois, ça n'est pas RIEN! L'air de RIEN, elles font rêver à de petits RIENS qui produisent de grands effets et à la foultitude de petits RIENS qui font un grand tout. C'est un peu la loi du tout ou RIEN.

toutourien

- Wouaf, wouaf!

- Espiègle! Tu as le coeur léger après avoir bien travaillé et moi je n'ai toujours RIEN composé...

- Tu manques d'énergie, RIs!

- hEiN?

- Ouh là! Tu vires sourde et morose... Veux-tu un remontant? Seulement une goutte de cordial, offerte bien cordialement?

- Juste un RIEN! d'ailleurs je n'y vois goutte.

- Allume!

- Malheureux! je n'en ferai RIEN...euh... pourquoi le NIER, je n'ai RIEN sur les REIN(s)!

Eve--Adam-copie-1.jpg- Et pourtant tu sais t'habiller d'un RIEN...

- ...et me parfumer de RIEN, simplement à "L'Air du Temps"... 

 

.................................................................................................................................................................................................................................

 Et si on décryptait le rébus:

"Maman jeux nez riz 1 eau dent C rat sur an."

Robe: une multitude de petits riens = grand effet.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Défi n°106 proposé par "Néon et Tricotine" pour les Croqueurs de mots.

Publié le par François & Marie

"ECRIVEZ VOTRE PLUS BELLE LETTRE D'ADIEU"

.....................................................................................................................................

Ceci n'est pas une lettre.

Ceci n'est pas un adieu.

Ceci n'est qu'un petit exercice qui s'interroge: AD...n'y aurait-il qu'ADIEU qui débuterait par AD?

......................................................................................................................................

Adhémar bégaie.

Adhémar débute laborieusement ses phrases.

Ses entours, par impatience ou commisération, ont pris le pli de les terminer à sa place. 

Ainsi, à deux ans et un mois,Adhémar22

- Ad...Ad...

- "Adhémar"! Cher chérubin! 

Quel érudit, capable d'épeler son prénom (qui  fait tant bisquer belle-maman).

A deux ans et trois mois,

- Ad...Ad...

- "A dada"! quel amour! Quel chef! Déjà capable d'injonction. 

 A tout juste sept ans,

- Ad...Ad...

- "Ado"! tu le seras bientôt! 

Vers l'avenir, quel instinct de projection.

 A quinze ans,Adhémar ado.

- Ad...Ad...

- "Adonis"! oui ...oui bien sûr, un jour d'Adonis tu seras le sosie!

Quelle aptitude à faire fi des saisons de l'acnée. 

A trente cinq ans,

- Ad...Ad...

Adhemar.jpg- "Adélaïde"! ton Adélaïde est sublime en robe de mariée. Quel sentimental fieffé! 

A trente six ans,

- Ad...Ad...

- "Admirable"! Des triplés! Une famille nombreuse instantanée. Quel homme organisé!

A trente six ans et demi,

- Ad...Ad...

- "Adjoint du PDG", mazette! Quelle distinction.

A nonante neuf ans et septante sept jours,

- Ad...Ad...

- "Adieu"! c'est entendu! sois tranquille, l'Adagio for Spring t'accompagnera le moment venu.

C'en est trop! Offusqué, Adhémar proteste et pour une fois sans bégayer, 

Adhemar-Papy.jpg Ah fichtre non! je n'ai pas fait un aussi long chemin pour qu'on me dise adieu! Terminés les "à dada, Adonis et ado avant l'heure". Toute ma vie j'ai voulu vous crier qu'à mon encontre, vous vous ADIRIEZ, vous fourvoyiez, vous égariez". Laissez-moi! Enfin, je vais vivre et sans bégayer!

 

 

 

                          

Partager cet article

Repost 0