Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Défi n°156 "Il était une fois", proposé par Lilou-Soleil pour les Croqueurs de mots.

Publié le par François & Marie

Conter avec:

- un héros (héroïne) qui part en quête de...

- un élément qui va déclencher l'action du héros

- un méchant qui met des bâtons dans les roues du héros

- un gentil qui aide le héros en difficulté

- un élément inattendu qui va débloquer la situation.

Des lutins, sorcières, elfes, géants, fées, animaux peuvent intervenir.

.......................................................................................................................

Il est une fois un petit village tout mignon.

Son nom ? Mirmidon !

Il y fait souvent bon

et s'il pleut, tant mieux ! ça douche les feuilles d'estragon

et dilate la rate des colimaçons.

Bêtes et gens aiment vivre à Mirmidon.

Le gentil corbeau Cromignon ne fait pas exception,

surtout depuis qu'il est tombé fou amoureux des feux de signalisation

qui assurent la protection des écoliers-piétons.

Cromignon, yeux de jais, plumes lustrées, dorénavant plastronne sur ces lumignons

qui brasillent quatre fois par jour, au gré des mouvements des bacheliers en germination.

Maître corbeau fasciné par le vert céladon, subjugué par l'éclat du jaune citron,

envoûté par le rouge vermillon,

recta, chaque jour à la même heure vire ballot et devant ce trio bariolé tombe en pâmoison !

Cet énamourement amuse, émeut, étonne ou chiffonne certains membres de la population.

Ça agace, ça agace, ça agace Dam'agasse ! vieille pie nasillarde et aigrie, qui jalouse cette passion.

Une nuit, à grands pas saccadés, décidés, la babillarde vient narguer ces lumières à boulons.

Elle entre en grande fureur, arrache, lacère, déchiquette tous les fils des lampions.

Au matin, Cromignon découvre le désastre. Pétrifié, sidéré, médusé, il en perd le son,

prend figure de carême, gémit, larmoie, bref, plonge en dépression.

On tente par trois fois de ranimer les lumières, de trouver une solution.

En riposte, à trois reprises Dam'agasse réitère ses ravages, sans nulle compassion.

Adonc (si si !), Mirmidon devient morose, ne tourne plus rond, sombre en sidération...

Un vieux renard qui furetait par là eut vent des rebondissements de ce déroutant feuilleton.

Défi n°156 "Il était une fois", proposé par Lilou-Soleil pour les Croqueurs de mots.

.

Jadis, il a été mêlé à un sombre différend laitier impliquant Cromignon...

Une affaire dont il n'est pas très fier et qui le tourmente d'un remords profond.

Je vous en instruis brièvement.

Il y a bien des ans, Goupil-le-Tors et son complice du moment, un certain Jeannot-de-la-Galèje (celui-là même qui aimait conter des fables à ses potes), avaient ridiculisé un rustique corbeau mélomane, c'était Cromignon soi-même, qui rêvait à l'époque d'égaler le charme et le ramage de Rolando Villazon. Ils l'avaient humilié puis lâchement abandonné sur sa branche de pommier " honteux et confus" (dixit l'actu people du canard "L'Éveil normand"), après l'avoir filouté en lui subtilisant un délice de calendo AOC au lait cru (mum !) moulé à la louche (bien plus commode qu'à la fourchette), à pâte mollement fermentée (muumm !) et fleurie à souhait (muuummm !).

Pas de quoi en faire un fromage et pourtant, depuis quatre siècles la conscience de renard ne siestait plus en paix. Il tenait là l'occasion d'obtenir rédemption.

Sa cervelle de rusé se mit à bouillonner et pondit une idée:

d'urgence il lui fallait battre le rappel de la gent ailée colorée,

(sans doute bien disposée à l'aider, en échange de sa tranquilité).

Les volatiles, aussitôt alertés, aussitôt débarqués !

Goupil reconnaissant, en succédanés des feux, n'avait plus qu'à les assigner.

Zou ! dans la case feu rouge, la horde des gorges-rouges malicieux et indisciplinés !

Zou ! dans la jaune, les canaris ravis qui roucoulent, bec fermé, leur envoûtant chant roulé.

Zou ! en feu vert, les perruches, les guêpiers et aussi les verdiers.

De joie, Cromignon siffla La Traviata, la dédia à Rolando, à Goupil, à Jeannot-la-Galèje et aux providentiels oiselets tricolorés !

Dam'agasse fut condamnée à assister, sans broncher, à une centaine de représentations de chants roulés, vocalises et tiroulis du trio des emplumés aux côtés d'un Cromignon extasié, grisé, émerveillé !

PAS BOUGER Dam'agasse ! On a dit: PAS BOU-GER !

Défi n°156 "Il était une fois", proposé par Lilou-Soleil pour les Croqueurs de mots.

.

Partager cet article

Repost 0