Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Jeudi en poésie du 16 juin, proposé par François et Marie de Cabardouche

Publié le par François & Marie

.............................................................................

"Bientôt"

À la manière de Luc BERIMONT.

Bientôt je n'aurai plus de voix

disait le voiturier

Bientôt je n'aurai plus de chats

disait le chataignier

Bientôt je n'aurai plus de rats

disait le râtelier

Bientôt je n'aurai plus de poux

disait le poulailler

Regardez ! je n'ai plus de rampe

disait le rempailleur

Mais tous ceux qui ne disaient rien

Tous ceux-là n'en pensaient pas moins.

Luc BERIMONT

.....................................................

- Chercher des couples de mots, l'un d'une syllabe et l'autre commençant par le même son (plat- platane, ver-vermicelle);

- Respecter la structure du poème (le quatrième groupe change);

- Garder la dernière phrase telle qu'elle est;

- Respecter les temps (futur et imparfait).

.........................................................

Bientôt je n'aurai plus de champ

disait le chambellan

Bientôt je n'aurai plus de rats

disait le ramoneur

Bientôt je n'aurai plus de cors

disait le cordonnier

Bientôt je n'aurai plus de char

disait le charcutier

Regardez ! je n'ai plus de cul

disait le cultivateur

Mais tous ceux qui ne disaient rien

tous ceux-là n'en pensaient pas moins.

Jeudi en poésie du 16 juin, proposé par François et Marie de Cabardouche

.

Bientôt je n'aurai plus de feu

disait le feuilleton

Bientôt je n'aurai plus de pin

disait le pintadeau

Bientôt je n'aurai plus de seau

disait la sauterelle

Bientôt je n'aurai plus de mec

disait le méconium

Regardez ! je n'ai plus de Bic

disait la biquette de Monsieur Seguin

Mais tous ceux qui ne disaient rien

tous ceux-là n'en pensaient pas moins.

Partager cet article

Repost 0

Défi n° 168 ("les p'tiots") proposé par François et Marie de Cabardouche pour les Croqueurs de mots.

Publié le par François & Marie

Défi n° 168 ("les p'tiots") proposé par François et Marie de  Cabardouche pour les Croqueurs de mots.

.

Défi n° 168 ("les p'tiots") proposé par François et Marie de  Cabardouche pour les Croqueurs de mots.

.

- Zou-zou-zou, magne-toi p'tiot pitchin ! Ça urge ! Y z'ont causé dans l'poste de " remplacer toutes les poules par des laides "...*

- Pfoufpouf.. nouspf... onpf pfveut... les pfgarder... nos pfjolies... pftites... pfoupfoules...

- Coot - cooot ♪♫ !

* Euh... Marie, ne serait-ce pas plutôt des (z'am)poules remplacées par des LED ? Mumm ?

Défi n° 168 ("les p'tiots") proposé par François et Marie de  Cabardouche pour les Croqueurs de mots.

.

 

- Mumm... pas mal... pas mal !

- Pis t'as vu Marie, j'ai même pas perdu mon calot !

- Mummm, on va voir si t'es cap d'entrer dans  la "corpo jambonneaux z'et sauciflards"... Pour gagner le tampon "cervelas", faut que ton cerveau soit bien, bien las... Alors hein... on répète sans respirer:

" Assise sur seize chaises où sèchent le tutu de Lilly d'Honolulu et les chemises de l'archiduchesse qui sont sèches archissèches, tata pétrit une tarte Tatin pour tonton tontaine ton thon en chantonnant  ♪  Pi = 3.14159265359, qui vole un œuf vole un bœuf, qui vole deux œufs fait une omelette, alouette, alouette ♫ . "

... Allez, on continue p'tit pépére, cap sur Mission cerveau-las !

Défi n° 168 ("les p'tiots") proposé par François et Marie de  Cabardouche pour les Croqueurs de mots.

.

En Français ancien:

- Pouquouai danc que t' veux que j'me gône d'aveu dès p'chiots pouais ?

- Pou qui chaille bin d'aveu la mèrande: "Ptchiots pouais d'aveu sès queuchèrons d' mouchillons, à pe sès jarr'tons d'poulots." Qué nânan, i'èst tout touais !

Translation:

- Pourquoi veux-tu absolument que je m'affuble de pois ?

- Pour que ça colle bien avec le menu de midi: " Nos légumes printaniers, leurs cuisses de mouches et autres mollets de coqs "... C'est tout toi ! Top-class... han- han !

.........................ou bien encore .............

- Pouh ! Marie... J'aime pôs les manches ballons...

- Chouine pas !

- Ouais bin, on va croire que mes bipceds bispecs, ouaip, enfin... mes musques sont sous mes z'oreilles, c'est vescant bref, j'aime pôs !

- Hihi ! Assume !

- Et pis ça fait bizarre ces courants d'air qui font des guilis-guilis sur les mollegommes !

- Hihi ! Assume encore ! Qui c'est qu'a voulu faire le mariole devant ses copains et s'est vieilli en prétendant avoir une sœur jumelle, hein ? Et bin j' te f'rai dire que les JUMEAUX doivent TOUJOURS être habillés pareils, dixit les psy (heu...j'crois...), alors assume, VIEUX !

Partager cet article

Repost 0

Jeudi poésie "Collier de mots."

Publié le par François & Marie

Jeudi poésie "Collier de mots."

.

Cabardouche

cheminée

négatif

tifosi

simca

 

Cabardouche

chenapan

pantalon

longitude

delirium

homme de main

maintenant

nantir

tir à l'arc

arqua

 

Partager cet article

Repost 0

Défi n°168

Publié le par François & Marie

Pour la première fois, les Cabardouche prennent la barre pour faire tanguer la coquille en proposant le défi n°168 pour le lundi 13 juin.

Voilà ce que nous vous proposons.

Les petits gamins font moult découvertes en jouant autour de la maison, voici trois situations illustrées peu banales qu'il va falloir expliquer !

- saisissez- vous d'une illustration ou des trois ( clic droit + enregistrer l'image sous...)

- racontez- nous comment les p'tiots gamins en sont arrivés là ! ( la fantaisie est la bienvenue...)

Défi n°168

.

Défi n°168

.

Défi n°168

.

Poésie

Voici également les thèmes pour les poésies du jeudi .

- pour Jeudi 09 juin : réaliser un "collier" sur ce modèle :

Éléphant

Fanfaron

Ronronner

Nez à nez

Nez en l’air

L’air bébête....

A votre tour, écrivez des noms, des verbes, des expressions, des groupes de mots qui vont se suivre. Pour cela, la dernière syllabe du mot précédent doit se retrouver dans le mot suivant (l’orthographe peut être différente !).

Écrivez une douzaine de mots ; vous n’êtes pas obligés de retomber sur la syllabe du début, mais c’est mieux pour boucler le collier.

- pour jeudi 16 juin "Bientôt..." ( à la manière de Luc Berimont)

Bientôt je n’aurai plus de voix

Disait le voiturier

Bientôt je n’aurai plus de chats

Disait le châtaignier

Bientôt je n’aurai plus de rats

Disait le râtelier

Bientôt je n’aurai plus de poux

Disait le poulailler

Regardez ! je n’ai plus de rampe

Disait le rempailleur

Mais tous ceux qui ne disaient rien

Tous ceux-là n’en pensaient pas moins.

Luc BERIMONT

  • chercher des couples de mots, l’un d’une syllabe, et l’autre commençant par le même son (ex : plat – platane, ver – vermicelle)
  • respecter la structure du poème : les 4 premiers groupes de deux vers commencent par « bientôt, je n’aurai plus… », mais le quatrième groupe change.
  • Garder la dernière phrase telle qu’elle est.
  • Respecter les temps (futur et imparfait).

Partager cet article

Repost 0