Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Date remarquable

Publié le par François & Marie

Le 6 novembre c'est la fêtes des Bertille des Léonard et des Winnoc...

Non mais franchement, qui a jamais entendu parlé d'un Winnoc ? à part peut-être pour faire des blagues du genre :

Monsieur et madame Xydable ont un fils ... Winnoc parce que Winnoc Xydable .

Léonard c'est un prénom de bûcheron car on sait que Léonard devint scie et Bertille c'est trop mignon, on dirait un nom de confiture. 

bisou

Plus sérieusement le 6 novembre c'est surtout la fête de Cabardouche, et là nous avons un nom original et de bon goût !

Cela fait  aujourd'hui 5 ans que Marie invente des histoires que s'amuse à gribouiller le François. 

Alors, en ce jour anniversaire, c'est le moment de faire un grooooos bisou aux lecteurs qui nous font l'amitié de s'arrêter sur notre page et qui la font vivre avec bonne humeur !

Un grand merci à tous .

 

Publié dans La p'tiote

Partager cet article

Repost 0

Défi n° 133 (Pseudo du blog) proposé par HARMONIE pour les CROQUEURS de MOTS.

Publié le par François & Marie

 

METTRE EN SCÈNE LE PSEUDO DE VOTRE BLOG :

"CABARDOUCHE".

...........................................................................................................................................

Les re-voici, les re-voilà !

Dans la cour de la ferme ,"Marie-tout court" la ptiote paysanne met en garde Charles Édouard, ptiot parigot. 

- Pârs gaidge à la CABARDOUCHE ! 

Prends garde à la CABARDOUCHE !

- CABARDOUCHE ?... mais qu'est-ce donc que celà mon amie ?

- Hin-hin, man ptiot parigot ! I vint du djasé- patois francoprovençal arpitan qu'an cause pas bin loin d' lâ Su---isse ! Charche don c'qu'i veut dir' !

C'est issu du parler - patois francoprovençal arpitan utilisé pas loin de la Suisse. Devine donc ce que ça signifie ! 

- Hum ... Ça se mange au goûter, CABARDOUCHE ?

- Nan !

- ... Ça peut faire mal, CABARDOUCHE ?

- I s' pourrôt !

Ça se pourrait !

- C'est contrariant !... Nanny dit que je suis un petit être sensible et délicat...

- Ouais ! Pieutôt in ptchiot trouillou ! 

Oui !  Plutôt un peu trouillard !

- ... Ça peut salir mes habillements, CABARDOUCHE ? 

- Dês coups voui, dês coups nan ...

- Fichtre !...  Nanny n'apprécie guère que que je gâche mes tenues... 

- Ouh le trouillou, lalalèreu ! Si te d'vines, t'érâs in ptiot r'lôchou !

Si tu devines, t' auras un p'tit bisou !

- Dis... Marie-tout-court, après moultes et mûres réflexions, je ne souhaite pas "être" CABARDOUCHE...

- Poure Roudoudou, t'es de pieus en pieus beurdin ! Acoute-me don ... A pe d'eun',  an "êst" point CABARDOUCHE, an "fâît" CABARDOUCHE... A pe ...

           SPLACH !

Pauvre Roudoudou, tu es de plus en plus benêt ! Écoute-moi donc... Primo, CABARDOUCHE, on "ne l'est pas", on le "fait"... Et puis...

            SPLACH !

- À l'aide ! Marietoutcourt ! Vite ! À ma rescousse ! J'ai chaviré sur le bord de l'auge des nourrains et j'ai chu dans leur pâtée ... Beurkbeurkbeurk ! 

auge2.jpg

- Wat ! J' m'en va te réscousser, poure bâllot ! Sins fér' exeprés, in cheuillant dins la pôtchâ dês nêurains, te vins d'fére CABARDOUCHE, i manque ren ! 

                      T'as viri cment in trebe-yôt, 

                       t'âs chambardé,

                       t'âs chê,

                       te t'âs r'trouvé cul su berdouille,

                       t'âs fét CABARDOUCHE, quouais !

Allez ! Je vais te réscousser pauvre benêt ! Sans le faire exprès, en tombant dans la potée des cochons, tu viens de "faire CABARDOUCHE", il ne manque rien !

                        Tu  as tourné comme une toupie, 

                         tu as perdu l'équilibre,

                         tu es tombé,

                         tu t'es retrouvé cul par dessus tête,

                         tu as fait "CABARDOUCHE", en somme !

- ! Marie- tout -court, n'oublie pas mon p'tit bisou !

- Faudra te récœurer d'vant !

Il faudra énergiquement te nettoyer avant !

- ..."Te récœurer"... Krouik !..cmen si ma potchiâ ètôt cradouille... ill y êst mouait'nant qu'le gârs parigot l'a saloupionnée en cheuillant le darrié d'dâns, se r'varpe le neûrrain ! ... "Te récœurer"... j' t'en foutrôt... Krouik !

..."Te récurer"... Krouik !... comme si ma potée était crade... elle ne l'est que depuis que le jeune parigot l'a polluée en tombant les fesses dedans, proteste le cochonnet ! Krouik ! 

piggy

                                     ........................................... 

Pourquoi avoir choisi ce pseudo ?

- Mamie, raconte-moi le mouchou a pe la cabardouche ! réclamait ma fille, toute petite, à sa grand-mère.

-  La Léontine v'niôt d'ècarmouchi ! Ill forneille dins sês pattes poû èttrapper san mouchou. Ill fornaichôt si bin qu' ill s'â empatroïllie dins sa biaude, ill trôveôt point la pouche d'san gran d'vantier bieusse... V'là ti pâs qu' ill ça atout empouaigi lês pids dins ène r'messe ! Ill a fét èn' de c'tês cabardouches, vieux !

La Léontine venait d'éternuer ! Elle s'est mise à farfouiller dans ses vêtements superposés pour trouver son mouchoir. Elle founaillait tant qu'elle s'est empêtrée dans sa robe et qu'elle ne parvenait pas à trouver la poche de son grand tablier bleu... En plus de ça, elle s'est pris les pieds dans un balai ! Elle a fait un de ces cabardouches (une de ces roulades cul par-dessus tête) !

"Cabardouche", mot rigolo, est resté le terme fétiche de l'apprentie patoisante et a naturellement titré cette page de François et Marie ! 

Partager cet article

Repost 0