Défi n°73 "Autoportrait actuel" proposé par Tricotine pour les croqueurs de mots.

Publié le par François & Marie

Thème "Autoportrait actuel".

............................................................................................................................................

 

Elle et les "autos".

Autosynthèse globale: homo fémina et néanmoins bipède vertical.

Automnal et accusé d'être autodestructeur: son signe de naissance. 

Autogestion, autonomie, autofinancement: fait de son mieux.

Autochenille: style de semelles vers lesquelles elle se dirige inexorablement après avoir batifolé en cases ballerines, talons aiguilles, bottes grimpantes et sandales bijoux (sans imaginer, l'étournelle, que ce ne serait pas éternel...).

Autoclave: marmite dans laquelle elle rêverait de laisser mijoter prétentieux et déloyaux de tous poils. 

auto-math3Autocuiseur: gamelle qu'elle a moult fois embecquée et torchée et qu'elle délaisse souvent pour sa noiraude et vieille cocotte en fonte bien culottée. 

Autodafé: réjouissant uniquement si alimenté de bûches consentantes en cheminée. 

Autocar et autobus: transports en commun d'elle peu prisés; ne les emprunte que par nécessité après avoir glissé un bouquet de persil anti-nauséeux dans son corsage.

 Autofocus: précieux allié qu'elle parvient rarement à bien régler, résultat: des macros tout floufloutés.

Autographe: personne ne lui en réclame, pourquoi donc?

Automatisme: se révèle dans sa capacité à peler trop de patates, l'esprit occupé par le  défi du lundi.

Automédication: la pratique parfois (elle suçote les pastilles du bon docteur Valda. Pssst, ne le répétez pas à ses pharmaciens, ils ne comprendraient pas qu'elle ait la nostalgie du chapeau haut de forme de ce rondelet apothicaire ...)

Automobile: en possède un exemplaire de douze ans d'âge. Estime que ce genre d'engin locomoteur, par ailleurs bien pratique et imperméable, doit impérativement démarrer au quart de tour, trois cent soixante cinq jours par an, sans avoir jamais à soulever indiscrètement le capot.

Automobile (bis): est-ce pour la raison évoquée ci-dessus que son garagiste lui a récemment demandé si elle s'était recyclée dans l'élevage de lérots; il en aurait découvert un nid douillet, avec provision de noix incorporée, dans le filtre à air du véhicule sus-nommé.

Automobiliste: fait partie de cette cohorte depuis... bien des décennies. S'estime spécimen attentif et courtois (hormis envers les malotrus qui passent outre le panneau " c'est pas vous qu'avez la priorité" et les radins qui semblent avoir opté pour le clignotant en option.). Prend tout- bien les ronds points dans le tout -bon sens, s'autocarrouselle en bis-tournicotis afin de déchiffrer tout- bien les pancartes. Si un flot de véhicules, animés par des autochtones, qui connaissent la grand'ville comme leur poche, l'enclavent au milieu de quatre files, elle démarre crânement au feu vert aussi vite que ces habitués blasés, à la seule différence qu'elle...elle ne sait pas où elle va, mais elle y va dare-dare, l'air très sûre d'elle, en s'autocongratulant!

Autocongratulations: s'en offre moralement une botte de temps en temps lorsqu'elle est auto-épatée de s'être sortie de situations compliquées, telles que réussir le seul sudoku qu'elle ait approché, changer le sac de la poubelle, passer l'aspirateur (grr, elle n'aime vraiment, vraiment pas) ou monter des blancs en neige sans râler qu'elle -perd-son-temps-en-boulot-de-petites-mains (ça, c'est de l'auto-vanité. Pour ne pas aller en enfer, elle va s'auto-donner-l'absolution, elle adore ça, même si c'est encore de l'auto-vanité.  Pouh, elle n'en sortira jamais!) 

Autoplastie: n'y a jamais eu recours étant dotée de deux charmantes oreilles. Qu'on se le dise.

Marie-en-Or.jpgAutoportrait: ni à l'huile, ni à l'acrylique. Ne s'est jamais risquée à portraiturer son double renvoyé par un miroir. D'abord, qui peut assurer que cette verrerie au tain d'étain pratiquerait une totale et fidèle autorestitution? 

Autorail: prénommé micheline. A gardé un souvenir cafardeux de ce moche transport en commun bicolore et bruyant, qui sentait mauvais, donnait mal au coeur et lui refilait souvent un rhume de courants d'air lorsqu'elle repartait pour la pension chaque lundi dans l'aube blafarde. En revanche, le trouvait moins antipathique douze jours plus tard dans le sens du retour à la maison, rosi par le couchant vermeil du samedi.   

Autorisation: s'octroie à présent celle de s'éveiller sans stridente sonnerie. S'accorde également celle de confondre lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi et dimanche, au risque de rater le jour du camion- poubelles.

Autoritaire: avoir l'obligeance de bien vouloir remplacer immédiatement cet adjectif par "souriante fermeté", n'est-il pas? 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Marie de Cabardouche 28/01/2012 20:27


Merci Jeanne! Ma voiture couche dans une grange. Je suppose que le soir, les lérots (qui venaient grignoter mes pommes et mes noix) trouvaient  le moteur chaud bien à leur
goût. Je pense que le matin lorsque je démarrais ils se carapataient et attendaient sagement mon retour pour réintégrer leur home! Mon garagiste a bidouillé une grille de filtre à air
anti-lérots, ils ont dû déménager!

Jeanne Fadosi 26/01/2012 17:23


un bien réjouissant parking d'auto ... il y en a quelques uns dont je vais essayer de me souvenir, comme la souriante fermeté par exemple mais pas que ... des lérots dans le filtre à air ...
après quelques jours de stationnement non ?


belle fin de soirée

Marie de Cabardouche 24/01/2012 20:35


Tant- Bourrin - Subtil! Merci de nous visiter.


 


 


ABC - Dans mon auto j'ai sinué entre le sourire et  l'austérité de la réalité . Bonne soirée ABC!


 


 


Reinette - Thème plus délicat à aborder qu'il y paraît. Bienvenue sur notre page! 

Reinette 24/01/2012 13:52


originalement fait


sourire

ABC 23/01/2012 22:14


je parcours d'auto en auto, et m'octroie l'aut-risation de sourire amicalement à ton auto-portrait, écrit avec une touche subtile d'auto-dérision !

Tant-Bourrin 23/01/2012 20:11


Auto d'intérêt actuelle, voilà un billet enrichissant ! :~)

Marie de Cabardouche 23/01/2012 17:44


Marc - Bienvenue, merci pour vos encouragements!


 


Rose - ...pour les autographes, prendre la file de droite! Merci pour votre visite!


 


Andiamo - ...le ciel nous en préserve. Merci pour votre fidélité.


 


Monelle - Vous avez bien su lire entre les lignes!


 


Jean-Pierre - Comment parvenir au "connais-toi toi-même"?...


 


M'Annette - Ravie de vous savoir autosatisfaite, merci d'être passée!


 


Nouneded - ...automnale par la clémence des températures mais le gris a remplacé les  couleurs chaudes. Bonne soirée!


 


Tricôtinôlait - Savoureux "autobainmarie" et tous les autres! Coquine, tu as voulu mettre nos âmes à nu...en plein coeur de janvier, heureusement
que l'on t'aime bien, bisous!

Tricôtine 23/01/2012 12:03


Bonjour autobainMarie !! que j'aime ta façon d'autocuire sans mauvais thym dans ta cocotte bien culottée, tant d'aspects autozygomatiques dans ta tambouille !!! j'adore ton autoconduite
automobile surtout sur les ronds points et l'autosatisfaction qui pousse des cris de rallyement ! j'en oublie ... c'est  sens AS !! m'autoriserais tu une demande d'autographe ... sur
phautocopie de ton billet , que je m'en régale gourmande que je suis chaque matin dans ma salle de bain ! mon miroir pourrait m'apprendre à éplucher au moins les patates !!gros bizzzoux
merveilleux duo amuseur qui tourne comme un moteur d'automobile agréée sur l'autoroute de la coquille bravotaulé

Nounedeb 23/01/2012 11:58


Je renonce au dictionnaire, Olivier de Vaux a épuisé l'auto. Me reste un sourire béat de bonheur. Bonne journée, automnale?

m'annette 23/01/2012 11:51


mes préférés:


autochenilles


autocongratulations


et autorisation!


je m'y retrouve.
C'est savoureux à souhait cette autodérision!


Bravo! 

Jean-Pierre 23/01/2012 10:30


Une belle façon de s'autodécrire !

Monelle 23/01/2012 10:26


J'ai beaucoup aimé ton autoportrait qui, sans en avoir l'air, raconte beaucoup de choses !!


Bon début de semaine 


                 

Andiamo 23/01/2012 10:25


Heureusement nul autodafé ];-D

Rose 23/01/2012 10:16


Bonjour Marie,


J'adore ton "auto"portrait!!!


Je veux bien un autographe, moi


Merci pour ce bon moment!


Amicalement,


Rose

Marie de Cabardouche 23/01/2012 09:39


Olivier - Avec toutes les autos que vous m'attribuez, je vais passer mon temps en contrôles techniques!  Mon garage vous remercie pour votre visite très appréciée, bonne
journée!


 


Dominique - En total accord avec vos dires. Amicalement.

Marc 23/01/2012 09:30


Très sympathique et original comme autoportrait!

Dominique 23/01/2012 09:01


Bonjour Marie,


Tout d'abord je vous remercie de votre visite et constate de ce fait, que nous sommes du même signe. Alors je sais que vous avez mieux que quiconque compris certains des traits qui
caractérise ce signe d'eau, que je n'affectionne pas lorsqu'il est responsable (si je puis dire) de nos moments de déprimes, mais que j'aime pour savoir nous octroyer sincérité, clairvoyance et
je pense une belle âme.


Avec mon amitié


Dominique


 

Olivier de Vaux 23/01/2012 08:50


Nul ne s'attendait à ce que Marie s'auto-confesse, de même, nous ne craignions pas une autopsie.


Finalement nous avons eu droit à un authentique défi autothétique que l'autodidaxie de l'auteur pouvait laisser prévoir.


Cette autognose dont vous nous faites profiter nous réjouit les méninges et à aucun moment nous n'avons redouté que vous ne sombriez dans l'autophagie