Défi n° 178 (le paradis) proposé par Lilou-Soleil pour Les Croqueurs de Mots.

Publié le par François & Marie

"Le seul truc pas chouette, c'est qu'au paradis, on va manquer de saucisses et de chips. Dieu ne veut pas qu'on ramène des choses d'en bas. Il a créé le paradis, donc c'est parfait... point !  Et on en a pour l'éternité."

                           Paroles de détenus, de jeunes de l'école de la deuxième chance.

                                           ............................................

Que vous inspirent ces paroles ?

.......................................................................................................................

- Allo, Dieu ?

- Soi-même. Qui Le demande ?

- Une terrestre qui serait fort aise que Vous lui accordiez un instant de Votre éternité.

- Volontiers, puisque Je suis trois, Je peux aisément me détripler. Parlez, humaine.

- J'ai ouï dire que les humbles mortels devaient rallier Votre espace - Paradis mains nues et poches vides, sans même un petit sac à main.

- Exact, Nous pratiquons la formule " all inclusive ".

- Incroyable ! Vous avez viré dans le " tout inclus " ?

- Parole du Seigneur !

- Vous courez à la faillite ! Pas étonnant que tout le monde souhaite se retrouver dans Votre lieu de villégiature prolongée.

- Encore exact. Puisque Nos pouvoirs sont infinis, Nous sommes en mesure de répondre à tous les désidératas de tous Nos pensionnaires.

- Entre nous, je me moque totalement des souhaits des autres ouailles, il m'importe que les miens soient bien enregistrés.

- Je vous reconnais bien là. Exprimez-vous.

 - Prenons le premier desideratum qui me tient à cœur, je l'énoncerai d'un seul mot : cancoillotte.

- ... Auriez-vous quelques griefs envers les radars ?

- Quels radars ?

- Les radars routiers. Ce que vous nommez camp - coyote ne serait-ce pas le " système coyote, avertisseur de radars " ?

- Cher Dieu, votre répertoire universel ne me semble pas tout à fait à jour. La cancoillotte est un fromage franc-comtois que Vous créâtes, léger, subtile, qui fond sous le palais, je j'adore ! Je sais que je ne devrais adorer que Vous, mais je passe outre.

- Pssitt ! Moïse, file-moi le recto de tes Tables de la Loi et un burin, j'ai un petit détail à mettre à jour rayon produits laitiers, et déniche- moi fissa St Uguzon patron des fromagers !

- Allo Dieu, n'en faites pas tout un fromage !

- Affinez je vous prie.

- Puisque chez Vous on peut avoir le beurre et l'argent du beurre, je requerrai un oreiller en plumes, l'odeur automnale des feuilles de peupliers et aussi un néflier. Attention ! les nèfles ne sont consommables qu'après une gelée intense.

- ... ? (gloups)

- Ah ! là, je Vous sens légèrement déstabilisé, non ?

- Pas du tout. ( Gnin ?)  Psitt ! Adam et son Ève, rappliquez ! Vous qui passez votre temps à folâtrer dans les vergers en croquant des pommes, Je viens de tomber sur un pépin : une nèfle, qu'est-ce ? Je ne me souviens pas de l'avoir créée, y auriez-vous déjà goûté ? Et trouvez- moi illico la recette de la " gelée intense ".

- Il me semble que vous chuchotez, seriez- Vous un Dieu cachotier ?

- Je suis Dieu, Je fais et Je suis ce que Je veux !

- Évidemment, vu comme ça c'est sans appel... Avez-vous pensé aux soirées régréssi-cocooning de votre clientèle ? Pour icelles, je réclame un vieux pull informe, chaud, moelleux, assorti à des chaussons en velours tous mous - roudoudouillets, pointure quarante, pour pied grec.

-  Gnin... Hep ! Onassis, dans mon bureau, au trot, pour une conférence  " pieds de chez toi ". Hep Bernadette, bergère - Sainte, est-ce que la laine de tes moutons est d'occase ? Ce serait pour faire un pull vieux ? Ouilleu ! pas sur la tête, la houlette ! Tu dis ? que ce serait criminalité que de ne pas fournir de la laine de qualité. Soit ! Et que ça n'est pas parce que Je suis Dieu que tu vas dévier de ton code de déontologie... T'énerve pas, aïe-eu ! (Zut, la boulette...) Bon bin euh... félicitations Nadette, c'était juste pour tester ton sens de l'éthique, retourne à tes moutons.  (Gnin... on est mal... on est très mal...)

- Euh...y' aurait pas eu comme un grincement ?

- Un grincement ?

- Une sorte de " gnin "...

- Absolument pas ! Poursuivez.

- Vérifions si vos prestations diverses permettraient bien la satisfaction de mes cinq sens : le goût sera comblé par le from'ton au metton, ma douillette pour le toucher-bien-être, l'amertume du peuplier va régaler mon nez et pour charmer mon ouïe, un carillon de cloches, celles de MON clocher sera bienvenu. Bien sûr, vous l'avez enregistré.

- Pfou... quelle enquiquineuse. Qui peut bien être le Patron des GPS chercheurs de bleds paumés.  Assurément !

- Pour le visuel, il serait nécessaire de produire des échantillons de vrais gens d'ici- bas, juste assez imparfaits pour qu'on se sente plus que parfaits. Prévoir également quelques trucs bien moches, du genre qui donnent de l'urticaire, des couleurs qui piquent les yeux afin de pallier l'insipide uniformité de votre trop parfait asile résidentiel.

- ( Ouh là, J'ai affaire à une apprentie philosophe.)  Pssitt ! Pierre - Saint, descends rapidos aux abîmes, récupérer quelques échantillons de fange et turpitudes chez notre satanique collègue. Ne prends pas chaud, découvre-toi et pense à t'ignifuger. Que dis-tu ? Pas envie ! Eh ! tu m'as déjà renié trois fois, n'oblige pas le pauvre coq à s'égosiller de nouveau, il se fait vieux. Il me faut absolument vendre Mon paradis à une contrariante- pointilleuse, sinon elle va filer chez Notre concurrent Purgatoire qui est en pleine période de soldes à prix cassés.

- Allo Dieu ! Vous êtes pris en flagrant délit de mauvaise foi (c'est  un comble !) et de publicité mensongère. Tâchez moyen de Vous mettre aux normes avant que je vienne Vous rejoindre. Eh ! Surtout, prenez bien Votre temps, je ne suis pas du tout, mais alors pas du tout,  pressée !

- Je prends note. Amen ! (ouf !)


- Bon, il faut absolument que l'on revoie deux ou trois choses ici ! Notez, Moïse qu'il faut améliorer la qualité de l'accueil au niveau des doudoux et se renseigner sur ce "Camp Coyote", ou je sais pas quoi...

- Et pour les nèfles ?

- ah oui, ça aussi ...  nom de Moi, on sera jamais prêts. 

Commenter cet article

dimdamdom59 30/01/2017 00:15

Le slogan pourrait être "Le paradis, aller simple, vous n'en reviendrez pas" !!!
Bravo pour votre imagination très fertile !!!
Merci pour votre participation.
Bises amicales.
Domi.
ps : merci aussi pour votre petit passage sur mon annuaire ;)

François & Marie 30/01/2017 08:57

Oui ... enfin pour le Paradis on a le temps de voir. Merci pour votre visite madame Dim Dom, bises de nous deux.

Lilousoleil 28/01/2017 10:33

ouf ,quel texte inspiré... Défi amplement relevé j'adore ! Merci de votre participation. Mes excsues pour le retard de visite mais j'ai un courrier de ministre et pas d'attachée de presse....
avec le sourire

François & Marie 30/01/2017 08:58

Merci pour ce défi original qui a permis à Marie de papoter en direct avec le Très Haut, amitiés de nous deux .

Christiane la banière 26/01/2017 15:41

Je reconnais bien là Marie , mais méfie toi , pas 36 valises qui t'accompagnent si tu ne trouve pas sur place tes " désidératas " bises

Marie de Cabardouche 26/01/2017 18:22

;)) ! Tiens, tiens, on jurerait que tu connais les travers de Marie ! Je te ferai remarquer que l'Infini est très très vaste et que ce ne sont pas quelques modestes valoches qui vont réussir à l'encombrer, d'ailleurs je les planquerai derrière un cumulus ! Merci d'être passée par là, bises itou !

Quichottine 25/01/2017 19:18

Morte de rire !!!
Merci à vous deux.

Marie de Cabardouche 26/01/2017 18:29

Merci Quichottine d'être venue vous balader au paradis, vu par les Cabardouche !

jazzy57 23/01/2017 17:50

Excellent , mais où va - t on si le purgatoire se vend à prix cassés Dieu a intérêt à communiquer un peu mieux pour son paradis . En attendant ne soyez pas trop pressés non pour la rencontre avec Dieu le père
Bonne soirée
bisous

François & Marie 23/01/2017 21:27

Je pense que Dieu a pas mal de travail pour gérer au mieux le Paradis c'est pourquoi il doit s'entourer de gens compétents pour assurer un bien être total aux nouveaux arrivants . Bonne soirée Jazzy, bises de nous deux.

ABC 23/01/2017 11:18

Comment ça pas de norme ISO au paradis, c'est un véritable scandale !!!!
Pour répondre à ton commentaire, St Pierre s'habille de sa barbe :-)))

François & Marie 23/01/2017 21:29

Il doit y avoir toutes les normes nécessaires , d'ailleurs ne dit on pas le "Paradiso " ?

Andiamo 23/01/2017 10:39

Allo Allah ? C'est Ali...
- C'est hallal les saucisses et les chips ?

- Merdum y'en a un qui hier m'a demandé si la bouffe était pas chère.
- Il a sûrement dit casher et non pas chère.
- Eh, Oh, et mon luc c'est du poulet ?

J'ai bien aimé, votre petite histoire, après les primaires pourries, ça fait du bien ];-D

François & Marie 23/01/2017 21:32

On ne confond pas le "Paradis" et " pas un radis" de ces gens qui balancent des promesses à longueur de campagne. c'est bien de relever un peu le débat !!! bonne soirée M'sieur Andiamo.

Josette 23/01/2017 10:15

Mon Dieu... quelle société, vous voilà obligé de brader le paradis à prix cassés !
ça m'étonne pas que le purgatoire soit surpeuplé le temps de mettre aux normes (qui changent tous les jours) le paradis des cieux... finalement même si c'est souvent (trop) l'enfer s'il vous plait Marie et François restez donc sur terre !
bonne journée

François & Marie 23/01/2017 21:35

On n'est pas mal sur Terre il y a tant à faire, tant de joies simples à savourer et de gourmandises à déguster. bonne soirée Josette

jill bill 23/01/2017 08:07

Bonjour Marie et François, ah en vlà du coup de fil... il a l'air un peu sonné Dieu hein, mais elle a raison la petite dame on est jamais mieux servi que par soi-même où que l'on aille !! ;-) Merci, excellente prestation, bises de jill

François & Marie 23/01/2017 21:36

Ah c'est sur qu'un coup de fil directement adressé au grand chef, est rudement plus efficace ! bonne soirée Jill Bill.