Tac de l'u-y-lle

Publié le par François & Marie

  J'seu èn' j'ment d'aveu san ptiot polin.
  An fè mériène din d' la boun'arbe. Y'a du soulè. An è t'y point heureux ?
  Y deur' point... Tout par in coup, v'là t'y pâs que "quéquion " arr'v' dans le ptiot ch'min...
  Qui s'qui pourro ben étre ? In chaissou ? In margalou qu'en voudro à man poulinou? In maufèsant ? In argonié ? Dites- me vouair'...
  J'su maulaise, j'è un pcho po...
  Y s'èppruche... 
  Ah ben, y va mi-e ! Y'è  ène fone... Te m' dirâs qu' dè coups, t'peux avouair' dè margalouses, dè argalouses (mém' dè chaissouses), ape atou dè maufèsantes... t'crairô point ?
  C'ta, ill vint d' queudre dè jeannettes (oui, oui!  rupture de stock chez les marguerites...) Ill è de c'tè qu'causant è vèches, è abres, è mouchillons, è ch'vaux, è champs d'bi-é, è varquos... dè qu' rêvant, qu' font point pô, quouais ...
  Pou li montrer qu'ill pouvot lonji ma souèture, j'y ai fè in "tac de l'u-y-lle ", ill ètô bin l'aise. Ill a dit qu'j'èto balle ape mon ptiot pilotis atou... Pouquouais don pilotis? Son niom, y'è Poulinou... 
   Ah...Dè coups, y è maulaisi d'comprendre c'tè humains qu' causant dans l'eureille dè ch'vaux...Encor' pi-e, quan y è èn' fone qu'ètô v'ni è merguerites ape qu's'en r'torne d'aveu dè jeannettes... Là t'y comprends pieu ran...Brrrouuu !

Référence

Publié dans Histoire en Patois

Commenter cet article