Marianne revisite ses départements

Publié le par François & Marie

Marianne.jpg
- Dis donc bidule, quand cesseras-tu d'éclabousser, de clapoter, de glouglouter, de m'indisposer de tes disgracieux borborygmes ?
- "Bidule" te signale qu'il est un évier et qu'un évier ça éclapotegloute, il faudra t'y faire ma chère. J'étais là avant toi! Qui es-tu monticule de chantilly et que fais-tu sur ma fenêtre?
- Traiter de "chantilly" une Marianne en buste, égérie de la République est une mesquinerie qui ne vaut pas la peine qu'on s'y attarde. Dorénavant, de par la volonté de la citoyenne-maîtresse de maison, je te dominerai depuis le rebord de "notre" fenêtre.
- On aurait pû me demander mon avis, ronchonne la laiteuse céramique. Où Madame t'a-t-elle dénichée?
- Je vais retracer mon parcours en te faisant réviser quelques numéros de départements!  

 - Je somnole dans une salle de Mairie orientée au 59. J' 61 un vilain mur blafard qui gâche mon teint. Mes amies araignées m'y tiennent ligotée. Malgré la bonne volonté des mouches qui me constellent de taches de rousseur, je suis blême. Mon train de vie est 25, hormis douze vendredis, où le maire et son conseil, grillant des Ninas, bleuissent et empuantissent mon atmosphère. Leurs éclats de voix apeurent les frêles arachnides harponnées à mon dos, jusqu'à ce qu'ils 29. (...!)
Un samedi matin, je vacille de mon socle sous le plumeau trop zélé de la secrétaire de Mairie. Elle fait du propre, le Maire marie sa fille dans l'27 qui suit. Elle me récupére en deux morceaux et me camoufle lâchement au fond d'un vieux carton. J'y ai dormi dix ans. 
Hier, je suis éveillée par le froid du petit matin qui taquine le toupet de mon bonnet phrygien. C'est l'10. Me voilà dans le fatras d'une brocante-vide-grenier. Je fais partie d'un 46.
Une espèce de déjantée, une folle 03 une crête bleue émergeant de ses cheveux rouges, trépigne en m'apercevant. Elle halète, me griffe de ses ongles carminés - 78,78, je la veux! Elle sera mon 34, elle est si 33! 
78, les lèvres 32cées et l'air hautain tente de la calmer,
- 11, cette Marianne n'est qu'un pauvre rossignol. Décapitée, 23, en pauvre plâtre sale et usé. Pas du tout Fen Chui. Oublie!
11 la foldingue vermillonne de la moue, me rejetant brutalement. Elle s'enfuit, ondulant du fessier, vers une cage vert fluo,
- Oh ce petit 42, il est adorable, je le veux!
- 11, tu as vu son prix? Mille euros, c'est de la folie!
- Ah, ma p'tite dame, de nos jours, le 41! affirme son propriétaire. C'est la dernière saison que je 85 loirs...Si vous voulez faire une affaire, 53 est en promotion.
- J'55...patoise -t-il, vivement que 86 le temps de raccrocher. Je 51 pour des prunes, maugrée-t-il en comptant bizarrement 37 au lieu de une, deux, trois en rendant la monnaie. D'ailleurs lundi, je vais à 974 pour les retraites, en 21. J'y dégusterai un bon Pommard, ce sera toujours ça de gagné!
- En attendant lui propose son voisin, marchand de gaufres, viens donc te réchauffer avec un petit 14
et 72 donc (souvenir de patois!) en 15, ça va te redonner le moral!
 - J'étais encore toute estourbie par cette l'89 agressive lorsque les mains précautionneuses de notre maîtresse ont doucement rajusté mes deux morceaux. Elle a soufflé la poussière qui me grisaillait, m'a rassurée, m'apaisant d'un 18 Marianne, je vais te chouchouter. Elle tendait au vendeur les quelques euros de ma chine, lorsque l'11 au loir est arrivée en vitupérant. Elle 39 qu'elle m'emporterait dans sa large 50 pour me cacher dans les 40. Elle 80 ma citoyenne de me lâcher, elle hurle si fort qu'elle en perd 73. Il y avait de la 02 dans son regard, on peut même dire que la colère lui 74! 
Elle piaffe, écrasant le ray-grass de ses talons aiguilles sans aucun é30 pour les lombrics alarmés. L'78 gercée, s'en mêlait, on aurait dit 79 zozotantes et bêlantes!

- 01 ! Gronde notre maîtresse se retenant de lui botter le 67, je te fais le 75 que je l'emporterai!
- Marché conclu! gloussa le vendeur.
- 07 (avec un accent teuton) vociféra-t-elle, 35 ajouta-t-elle en sanglotant.
- 09! me laissant emporter comme un trophée.
Marianne-Copie.pngMaintenant que tu me connais mieux, nous allons pouvoir cohabiter!
- Mais, dis-moi, pourquoi t'a-t-elle affublée de binocles ovales?
- Sans doute pour signifier qu'en République tout ne tourne pas toujours bien rond...

Commenter cet article

MARIE de Cabardouche- 05/02/2011 22:18



Merci mon Titou!


Ils n'y sont pas tous, mais j'en ai casé tout de même quarante quatre!


Plein bisous!



Titou 05/02/2011 21:15



Excellent et merci pour la révision !!!!!!



MARIE de Cabardouche- 01/02/2011 18:30



Merci 18 Phil!


C'était parfois un peu approximatif, mais c'est ludique. Bonne soirée dans le62!



Phil 01/02/2011 17:54



Ben moi, je suis content. En lisant ce texte, je me suis amusé à deviner le département. J'ai pas tout trouvé, en tous cas, j'ai bien révisé.


Heureusement que sur mon agenda, j'ai la liste.


Bravo pour cet exercice de style.



MARIE de Cabardouche- 31/01/2011 12:25



De quoi! et le sept-cinq, c'est-y du bouseux?


Et la daronne n'a jamais prétendu utiliser tous les numéros, elle attend qu' Andiamo s'y colle!


Ravie d'être mardonnée! 



Andiamo 31/01/2011 10:51



Je n'ai pas vu le neuf cube (sertais-je mireau ou trop pressé ?) que des départements de bouseux ];-D


Mais il vous sera mardonné car vous citez Borborygmes.....