Défi n°45 "Noël au balcon" proposé par Tricotine pour les Croqueurs de mots.

Publié le par François & Marie

Défi n°45 proposé par Tricotine.
Prenez cette part de dicton "Noël au balcon", interprérez- la à votre manière, laissez libre cours à votre plume.
Vous devez intégrer "Noël au balcon" ainsi que trois autres parties de dicton dans votre écrit.

3999213.c5bfa8c2.560

"VOULOIR C'EST POUVOIR". Fort de cet adage, il s'est persuadé qu'il y arriverait ! 
Au départ, il s'est fait de l'obus boute-roues un allié. 
Puis, prétextant que "PRUDENCE EST MERE DE SURETE", a agrippé les joints des pierres en agriffant les moindres saillies. En se contorsionnant il s'est hissé, s'est entortillé. Il a peiné, ahanant en silence, n'avait-on pas prétendu devant lui que "LES MURS ONT DES OREILLES"?
Enfin, après de vertigineuses acrobaties, il est parvenu aux dentelles de pierre du balcon. Epuisé, il s'y est accroché, s'y est arrimé en labyrintiques circonvolutions.
Il venait de relever le défi. La gageure était sérieuse, il voulait que ses géniteurs soient fiers de lui. Le soir frisquet de Pâques, ils les avait entendu chuchoter  - PAQUES AUX TISONS, verrons-nous NOEL... AU BALCON ?
Noël...Etait-ce bien de lui qu'il s'agissait? 
Tout remonte à une nuit de décembre. Hedera et Helix songeaient à procréer. Pour l'heure, ils squattérisaient la façade nord de la cathédrale de Reims, chatouillant les séraphiques orteils d'un Ange et s'estimant les artisans de son sourire... Les Noël! Noël!  chantés en Alléluias d'allégresse décidèrent du petit nom de leur futur rejeton. Cette décision incongrue ne manquât pas de générer d'acerbes commentaires au sein de la communauté Hédéra- hélix-sagitti-folia. 
C'est donc bien Noël, leur  petit lierre, qui vient de répondre au voeu de ses géniteurs en se hissant courageusement jusqu'au balcon de la cathédrale, malgré la peur bleue qu'il a des grotesques et terrifiantes gargouilles.

Commenter cet article

MARIE de Cabardouche- 10/01/2011 16:01



Tricotinôlait j'ai fait de mon mieux en m'agrippant au petit lierre qui chuchotait "je m'attache ou je meurs"!


Bonne semaine!



MARIE de Cabardouche- 10/01/2011 15:56



Merci Phil !  Vous le savez bien, on fait des efforts, on souffre un peu mais ce qui importe est que tout celà ne transparaisse pas trop au final!



Phil 30/12/2010 07:36



Pas évident le défi de Tricotine... Vous semblez très à l'aise et c'est très bien.



Tricôtine 29/12/2010 18:37



Coucou Marie, il a eu bien du mal à s'étirer le pauvre petit lierre sur la pierre sacrée!! bravo pour ce défi périlleux à peur bleue !!  bonne fin de semaine  bizzzoux



MARIE de Cabardouche 27/12/2010 17:15



Merci d'être passé et d'avoir laissé un peu de l'humour de vos jeux de mots.


Bonne soirée Jean-Pierre!



jean-pierre 27/12/2010 16:50



Lierre de rien, voici une feuille bien accroché et un défi agréable à lire !



MARIE de Cabardouche 27/12/2010 15:14



Cet Ange au sourire malicieux qui semble encourager Nicaise décapité, me fascine. C'est pourquoi, il a eu droit à une petite place ici.


Bonne fin d'année Anne!



Anne Le Sonneur 27/12/2010 14:39



Quel plaisir de voir Noël ainsi se hisser au coeur de la statuaire de Reims. Merci. Anne



MARIE de Cabardouche 27/12/2010 14:30



Olivier comment faites-vous pour avoir toujours à portée de neurones, la subtilité d'un jeu de mots?  Bons frimas!


 


Eglantine, puisque la Technologie me donne le loisir de m'exprimer, autant le faire en y prenant du plaisir !  Bonne journée!



Eglantine 27/12/2010 14:16



mais qu'est ce que tu causes élégamment ! j'ai beaucoup apprécié


bises



Olivier de Vaux 27/12/2010 08:15



Lierre encore j'avais vingt ans ...   Ah, exquises subtilités, raffinement des mots, quel régal pour l'esprit.