Défi n°127 (bibliothèque) proposé par Enriqueta pour les Croqueurs de mots.

Publié le par François & Marie

Racontez une histoire (en prose de préférence) qui commence par " J'ai trouvé dans ma bibliothèque..." et qui se  termine par " Je ne suis pas bibliothécaire."

..............................................................................................................................................

- J'ai trouvé dans ma bibliothèque...

- Raconte! qu'as-tu trouvé? Un rat?... du genre  mus bibliothéca qui grignote chaque mot de chaque page, chaque page de chaque livre, qui mange et dort en lisant, qui marche en lisant, lesté d'un livre sous chaque bras.

- No rat!

- Des souris alors? des roses, des vertes, aux couleurs des bibliothèques.

- No mouse!

J'y ai trouvé une ruche, une fourmillière foisonnante. 

C'était par une nuit de brouillard*, le soir de la St Tome, non plutôt... St Portulan* ou alors St Elzévir*... va savoir...

Chez mes livres je suis doucement entrée, sans éclairer.

Leur cénacle hume le copeau de bois, l'herbe séchée ... et fugace... pfft... vite envolée, une petite note crème vanillée.

Alors qu'en journée ils font figure d'honnêtes ordonnancements, de silencieux alignements, lorsqu'ils supposent les Humains endormis ils s'agitent, jacassent, se dévergondent, bref, ils vivent!

books.jpg

Du côté des atlas, ça ronfle! Repus de voyages ils ont gardé leurs brodequins, se souciant fort peu d'en égratigner Dame Raquin que Zola nomme Thérèse, elle supporte...tout en potinant de Bécassine à Clocher Les Bécasses avec une Madame Bovary triste et dépressive. Françoise Dolto l'aide à ouvrir la vanne aux paroles en lui contant les polissonneries de la petite Loulotte et la déride en mimant les grands airs de la marquise... de Grand Air!

Le vertueux livret des régimes réclame "mumm... encore encore" au jovial livre des confitures. En complicité gourmande, l'un se bedonne de plaisir et se délecte des recettes voluptueusement illicites que l'autre galopin lui distille, en se régalant de le corrompre! 

Un parfum de cabale plane sur le Mystère des cathédrales. Une dédicace qui me fut adressée il y a dix ans prétend que "Seul le feu de l'Esprit révèle les clés que ces pages recélent". Puissant! n'est-il pas? Tu comprends que ce soir j'aie soufflé sur les braises et espéré en vain que cliquètent les clés...

Par ici, ouh là! on gronde. Le manuel des bonnes manières accuse les albums à colorier de gouacher leur vie et leur prédit avant peu une mine de papier mâché. Ça barde! le Maître es chichis reproche aux papiers kraft leur perpétuel craquillage de gaufrettes. Ça suffit! À vingt deux heures passées d'une seconde, un couvre-livre bien élevé se doit d'être aussi moelleux qu'un couvre-lit, sinon c'est la chienlit!

Par là, on capte des effluves bouillonnants et parfumés...Les verbeux romans fleuves auraient-ils une liaison secrète avec les fabulettes à l'eau de rose?...  

Plus loin, Pierre Augustin Caron de Beaumarchais s'affaire. Il aimerait marier son Figaro du côté de chez Swann et commande à Marcel, Proust pour les intimes, une pièce montée de tendres madeleines moelleusement replètes.

Un froissement soyeux dénonce qu'une belle édition lustre avec constance son luxueux papier d'Arches et pomponne sa reliure marocain. Elle louche avec désapprobation sur une clique de missels malicieux. Les vilains gredins agitent en un petit bruit d'averse leurs minces pages follettes pour lui faire encroire qu'il pleut averse! 

Des clameurs guerrières agitent l'étagère supérieure. Des romans noirs, brandissant des ciseaux, menacent le fil des épées chez leurs turbulents homonymes encapés.

Imposants sans en imposer, épais sans être replets, amples sans ostentation, le bataillon des dicos a des allures de vieux Sages garants des vérités. Sûrs d'eux, tranquilles, ils peuvent être cloueurs de bec, veux-tu un exemple? "Nycthémère*"... héhé! ce n'est pas ce que tu crois!

À pas de loup je me suis éclipsée, laissant à leurs démêlés les papiers imprimés. Ces insolents marmots ont toujours le dernier mot!

- Le mot de la fin! Tu sembles véritablement les vénérer...

- Totalement! et seulement pour leurs beaux yeux, puisque je ne suis pas bibliothécaire.

...........................................................................................................................................

 

* Brouillard: main courante, registre de commerce sur lequel on inscrit les opérations au fur et à mesure qu'elles se font.

* Portulan: document mis au point par les navigateurs décrivant les ports de mer et les côtes.

* Elzévir: livre de petit format imprimé en Hollande par les Elzévier (XVI ème, XVIII ème)

* Nycthémère: dans le langage médical, espace de temps comprenant un jour et une nuit.

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

M''mamzelle Jeanne 28/07/2014 04:57


Afin de m'avancer quelques peu dans ma mission du jour :
Relever les défis du N°128, j'ai souhaité commencer par votre blog.. Il n'est pas encore 5 heures du mat..Normal c'est à 8 heures qu'ils doivent être lâchés  !
Et bien, en attendant je me suis régalée de me glisser dans votre bibliothèque !
Quel talent ! Que de beaux mots.. quel choix de lecture !
Me voici aletante dans l'attente de lire votre défi sur les sentiments...
A tout de suite !!

Josette 20/07/2014 18:00


verte ou grise j'aimerai bien être une petite souris dans cette bibliothèque ! 

François & Marie 23/07/2014 15:59



Voui mais il ne faut rien y grignoter hein ! juste toucher avec les yeux, comme disait ma maîtresse de cours préparatoire. 



Dominique 19/07/2014 19:12


Bonsoir Marie, 


J'ai beaucoup aimé !!  c'est grouillant de jeux de mots , de mots d'esprit tout ce que
j'aime.


Mes amitiés ainsi qu'à François (qui possède un grand talent également).


Dominique

François & Marie 23/07/2014 15:57



le François vous remercie, son talent est guidé par l'esprit de Marie ! 



Jeanne Fadosi 17/07/2014 18:06


Ah j'adore ! il s'en passe de belles la nuit dans votre bibliothèque. et super le croquis !


belle fin de journée

François & Marie 23/07/2014 15:56



les livres ne font pas dans la demi mesure ( même elles représentent la moitié d'un kilo. ) bonnes journées ensoleillées . 



Andiamo 16/07/2014 11:02


Bravo à vous dux )


Et que dire de lirrévérencieux Béru, qui pris d'un besoin urgent, arrache les pages d'un incunable jouxtant un San Antonio des éditions "Fleuve Noir" ?


PS : "Nychtémère" dans ma banlieue du neuf cube, ça ne veut pas dire ça du tout !!

François & Marie 16/07/2014 11:23



oui oh ben dans le même registre que nycthémère , il y a aussi 'nyctalope' qui n'est pas beaucoup plus  élégant ! bonne journée à vous , et merci pour vos visites bien agréables ! 



Martine. 15/07/2014 13:44


Grâce à ce défi, je découvre une très belle plume. J'aime la façon dont tu as fais vivre les livres de la bibliothèque. A bientôt

François & Marie 16/07/2014 09:47



Marie a en effet une jolie plume qu'elle manie avec délicatesse pour rendre hommage aux livres, merci pour votre visite Martine. 



marie chevalier 14/07/2014 17:31


quelle diversité dans cette  bibliothèque.!! On a envie de s'assoir confortablement et de tout lire, tout  tout ! bravo ! 

François & Marie 16/07/2014 09:48



Les livres sont plein de vie et plein d'envie, bonne journée à vous . 


 



Henri de Margaux 14/07/2014 11:57


Bonjour à tous les deux.


Mon dieux, quelle bibliothèque ! cela devient une aventure. BRAVO ! le défi me semble magistralement relevé. Bravo aussi pour le dessin.


Bien amicalement à vous deux.


Henri.

François & Marie 16/07/2014 09:49



le dessin ne fait que suivre les jolis mots de Marie, merci pour votre sympathique visite.



enriqueta 14/07/2014 10:20


Quelle richesse dans cette bibliothèque! Elle traverse les siècles, assurément. Merci d'avoir si brillament participé.

François & Marie 16/07/2014 09:50



La bibliothèque est le secret de la vie éternelle.... bonne journée à vous.



Marie de Cabardouche 14/07/2014 09:10


Jill - SOS! SOS! Depuis des semaines je me rends jusqu'à votre chateau et j'essaie en vain de mettre un commentaire, qu'OB refuse que j'écrive... que faire?


Merci, merci pour votre très fidèle réactivité qui nous touchent François et moi.


J'espère que vous lirez ces mots reconnaissants, bonne journée Jill!

Monelle 14/07/2014 09:02


Un vrai régal de se promener dans votre bibliothèque à tous les deux et comme toujourss bravo pour le dessin !!!


Bonne journée - bisous



François & Marie 16/07/2014 09:51



les livres ne sont vivants que si on les lit , merci à vous lectrices, lecteurs, de faire vivre notre page. 



jill bill 14/07/2014 08:34


Bonjour à vous deux.... Ah quelle biblio accompagnée du dessin maison... brillant comme tjs, merci... bon 14 juillet de la part de jill...

François & Marie 16/07/2014 09:51



Merci beaucoup pour vos visites très appréciées.