avisssss à la population ! défi

Publié le par François & Marie

AVIS AUX CROQUEURS DE MOTS qui passeraient par ici.

defi-n-89-petit-lieu-L-Uti87X-175x130.jpeg

( cliquez sur l'image pour accéder à la page d'Enriqueta) 

 

Sur sa page, ENRIQUETA propose  le DEFI N°89. La copie est à rendre pour LUNDI  5 NOVEMBRE.

 

Bonnes pensées pour Tricotine.


Commenter cet article

Eglantine lilas 05/11/2012 11:20


en bas du défi je n'ai pas vu ou mettre le commentaire...j'ai bien nettoyé mes lunettes ...crois qu'il faille que je
prenne rendez-vous ? mais si je pouvais éviter la ssale d'attente...

Olivier de Vaux 05/11/2012 10:09


Une chouette salle d'attente, je dis chouette à cause des pupilles dilatées des patients (bien trouvé ce nom de patient).  Tout laisse supposer que François avait eu également des gouttes dans les yeux, vu (si j'ose dire), son dessin minimaliste !

Marie de Cabardouche 04/11/2012 20:04


Eglantine-Lilas - Au plaisir de vous lire demain, bonne soirée!


 


Andiamo - ...Comme quoi nous ne savons qui est le plus bredin!


Ravis d'avoir eu avant l'heure l'exclusivité du défi fort bien tourné.


Andiamo, demande solennelle: Allez-vous vous décider enfin à venir grossir les rangs des croqueurs de mots?...


 


Enriqueta - Ce fut un plaisir que de répondre à votre sollicitation, à demain!

enriqueta 02/11/2012 12:31


http://c-estenecrivantqu-ondevient.hautetfort.com/archive/2012/11/02/merci-les-croqueurs.html#comments

enriqueta 02/11/2012 12:03


C'est très gentil de te faire ainsi le relais. Merci beaucoup.

Andiamo 02/11/2012 11:09


Une ruelle un peu sombre, un virage à angle droit, on ne voyait pas le bout de cette ruelle. 


Ce qui fit sourire François, c'est que tout à coup il songea : je ne vois pas le bout de la ruelle, mais ceux qui sont après ce virage ne voient pas non plus la fin (ou le début) ! D'ailleurs qui
était au début ou à la fin ? Cette question le hanta durant tpoute sa pauvre vie, elle en devînt obsessionnelle, il ne pensait plus qu'à ça... Début ? Fin ? Fin ? Début?


Charles le "bredin" emprunta la ruelle afin d'aller acheter sa baguette quotidienne.


-Salut Charles ! Lui lança Marie en le croisant, où vas-tu de si bon matin ?


-J'vas au bout d'la rue charcher ma baguette pardi !


-Et tu viens d'où ?


-Ben d'l'aut' bout !


Ainsi le bredin, le simplet avait résolu l'énigme : la ruelle avait deux bouts !


Une ruelle bien banale en somme.

Eglantine lilas 02/11/2012 10:00


bien noté !