Abader lè vèch's

Publié le par François & Marie

(Texte patoisé de l'article en français Mistice ) 
Que dit Pèques dit pèqu'rettes aveu... d' la ball' harbe au-te!
V'là v'ni l'temps d'abadi lè vèch's au pâquis.
Y'ètot tou in systèm'.
Et d'un, fèyot lè sotchi de yeut'ètâle. Ill ètint ébarlutées pou l' soulé, ill r'chignint à n' èvanci...
toutou2Et de deux, y faillôt n'enmouner l'troupiau veu la chintre, in travèchant la reute. Bin heureux, y'avôt èn' auto de ci de là, yètôt point qu'm'en aujd'heu;
Faillôt s'pianter d'aveu in bâton veu lè barches pou qu'ill allint drêt.
Ill savint pi-e guèr' merchi, lè gravillons y'e talint lè pi. Y' s'dandinôt, y b'sillôt, y' chôgnot, y viôt se r'viri, y' cônot, y'ètôt in cômmèrce impossi-by-e!
Ben heureux, y'avot l'chin d'bargi que fiot bin c'qu'el avot n'à fér!
Laut'je j'avos öyi dè vèch's que breuillint, ill z'ètint dan èn' bétaillèr' condute pou in tagazou. Trouais pou trouais, ill sant baguenaudées veu l' pâquis. Ill m'fi-int songi à c'tè qu'en enmounot veu l'gibet...
Y'è p'tét'bin pouèsqu'y è pi-e dè vèches pou l'laicé, y'è dè bétes pou l'bistec! Y'è p'tèt'bin pou çan qu'y a pi-e d' chin, pi-e d'bargi...P'tèt'bin pou çan qu'ill z'ant pi-e d'nions, qu'an y'e z'y cause pi-e ape qui frondale. Va-t-en don sâvouèr'...

Commenter cet article

MARIE de Cabardouche- 28/05/2011 23:49



ANDIAMO c'est vrai, les images ont un langage universel, surtout lorsque François donne vie à cette belle tête de chien de troupeau.


Je vais vous éclairer, en y regardant de plus près, vous pouvez comprendre certains mots:


- pèqu'rettes= pâquerettes.    


- ball'harbe= belle herbe.


- ébarlutées pou l' soulè = éblouies par le soleil.


- chogner= faire des bouses!


- l'chin d'bargi= le chien de berger.


Voilà, vous parlez patois! Merci pour votre visite.



MARIE de Cabardouche- 28/05/2011 23:37



MANSIEUR DU TSE, y risquerôt bin d'y avouèr in r'te d' manivelle ape qu'lè cheuses se renv'ni-int qu'm'en din l'temps...Va-t-en don savouèr...


Merci d'être passé sur notre page!



MARIE de Cabardouche- 28/05/2011 23:19



FRANCIS, il est réconfortant de lire la description de votre lycée "humain".


Et si en plus le proviseur a un toutou aux bons yeux, tel que celui aquarellé par François, les difficultés professionnelles doivent y paraître amoindries. Bonne fin
d'année! 



le pays du tse 28/05/2011 10:44



Y a bié du temps qu'dz'é pas latsi les vatses, ma y a ran à en dère. Y s'passo c'man san. Eune aute pianeute! Ach'teure, y a pu guère de vatses u paquis à cauze du troquis; ma y pou pas deuré, va
bin tsandzi un dzo...


Je ne connaissais pas oyi pour entendre, mais c'est bien sûr... comme on dit! Et merci de vos commentaires.



Andiamo 28/05/2011 08:58



Soyons clairs : Je n'ai pas touché un caramel ! Nada; nibe; que dalle; pas un cuir; c'est du Patagon; du Martien de l'hémisphère sud !


le dessin par contre il me cause LUI ! Belle équipe bravo ];-D



Francis 27/05/2011 22:24



... à Marie que ses mots sont jolis... et à François que ses dessins sont bien beaux. J'étais aujourd'hui dans un lycée où fin d'année, préparation de fête, barrière de fumeurs de 10h dehors mais
pas loin tout juste au portail, proviseur sur le départ dans quelques semaines en bras de chemise, son chien Benji (y'a du fox terrier, pis un peu de griffon, pis aussi du...) tranquille entre
bureau et salle de réunion vient faire connaissance sous la table avec qui se présente... bon travail simple, d'équipe présente, dialogue sincère, franc, honnête avec parent d'ado blessée... à
l'image de de la bouille de Mistice. Bonne nuit. Merci.