?

Publié le par François & Marie

 

Par un clair matin d'été,
Il se chapeaute et se gante de beurre frais.
De ce lieu qu'il convoite approche avec précautions,
Il fume abondamment, serait-ce l'émotion ?
Hésite un court instant puis il passe à l'action.
Viole le domicile, sans violence pourtant,
S'empare de l'or caché sans se précipiter.
Referme derrière lui et repart sans bruit.
Son contrat accompli, il va s'en retourner sans hâter son allure,
Dissimulant à peine le couteau, pendu à sa ceinture.
Protégé par Ambroise, Nicolas, Bernard et Valentin,
Il va, dans un lieu sûr, enfermer son butin.

Commenter cet article

MARIE 09/07/2010 18:01



Merci Poucette pour votre fidélité et pour vos mots encourageants !



Poucette 06/07/2010 20:00



C'est formidable, cette énigme ! Même dévoilée, j'ai le plaisir de la relire !


Bise



MARIE 06/07/2010 19:56



Demain, pour que tout soit plus clair, je désoperculerai les alvéoles, j'ôterai le voile de protection, et vous parlerai d'une reine qui en connaît un rayon...



MARIE 06/07/2010 19:50



Monsieur O de V, je reconnais bien là votre sagacité éclairée. Vous avez dardé juste! C'est bien l'apiculteur qui se cachait derrière son écran de fumée.


Truculente votre odorante apis ( à défaut d' être odoriférante)!


Bravo et bonne soirée !



MARIE 06/07/2010 19:32



Ah non Marijo, ce n'est pas le petit Nicolas. Merci d'avoir proposé une réponse. Bonne soirée !



Olivier de Vaux 06/07/2010 17:50



Serait-ce l'apiculteur ? Vous piquez ma curiosité !


Voilà qui me donne envie de citer mon Dicolive :





apis (api) n. f. Nom générique latin de l’abeille. Pour un vieil apiculteur, sentir l’apis, c’est un vrai problème.








François & Marie 07/07/2010 11:16



Oui mais c'est une activité heureuse car ne dit-on pas "happy-culteur" ?



Marijo 06/07/2010 16:56



J'ai pas trouvé de qui tu parles. Surtout s'il se gante et se chapeaute de beurre frais. A part le petit nicolas qui est bizarre des fois ... :-) bisou nous n'étions pas loin de chez vous.