Défi n°175 proposé par " Fadosi continue " pour les Croqueurs de Mots.

Publié le par François & Marie

.....................................................................................................................................................

Jeanne Fadosi dit " On peut faire quelquefois d'un désagrément un atout ".

Raconter.

.....................................................................................................................................................

La veille du solstice d'hiver, chaque année depuis deux siècles, le grand épicéa Nordman ( il a des rêves caucasiens) fait le bilan de l'an passé.

Aucune attaque de pucerons verts, aucune gratouille de chenilles processionnaires.

Certes, quelques Taïauts, loups, renards, lynx et tout ce qui lève la patte pissoutèrent contre quelques troncs, mais on passa l'éponge !

Évidemment, certains grands tétras en panne de vocalises se payèrent sur ordonnance des ventrées de nos bourgeons de pins, afin que leurs poules retrouvent la lisibilité de leurs mâles " lek-lek-lek ". On ne va contrarier, ni la pharmacopée, ni les rites des parades nuptiales de ces trop rares gallinacés...

Bien sûr, quelques grands cerfs raclèrent avec délices leur couenne à nos callosités, bah... entre entités cornées la tolérance est vivement conseillée.

Conclusion : bilan 2016 positif.

Le roi de la pessière paraphe son papyrus d'un énorme RAS.

Mission accomplie !

Dans un nid d'écureuil il lâche son crayon, baille bruyamment, fait craquer ses jointures et sur son bedon croise ses larges branches.

Ouf ! il peut enfin débuter son hivernation.

Il s'apprête à ronfloter.

Il ronflote. À demi. D'une oreille seulement, l'autre est titillée par des bruits confus, des soupirs, de faibles pleurnichements, genre pudiques sanglotons.

Il écoute mieux, jette un œil vers le haut, un autre vers le bas et découvre, affalés à sa base, côté nord un mini-renne, le nez rouge d'avoir trop pleuré et côté sud un maxi manteau vermillon habité par un père Noël effondré.

.

 

- Eh ! les deux cocos là en bas, va falloir vous calmer, vous vous croyez en vacances sous les cocotiers ? Ici, on est en pause syndicale, on veut peinardement somnoler. Quelle affaire vous contrit ?

Surpris, les renifleurs cessent leur concert. Étonnés ils se découvrent mutuellement.

- Qui es-tu p'tit bestiau et qu'est- ce qui te rend aussi chagrin ?  s'enquiert le vieux bonhomme.

- Je suis un petit caribou qui refuse de finir en ragoût... Ceux de ma harde m'ont décrété trop frêle, boitilleux, indigne de participer à leurs prestigieuses courses de rennes; ils ont jugé mon nez rouge dangereusement repérable par les chasseurs. Snif ! bref, ils m'ont rejeté... Et toi ?

- Bouh... c'est l'humiliation... après de longues ères de bons et loyaux services, mon permis de traineau vient de m'être retiré...

- ... Suite à quelle gredinerie ?

- " Défaut de feu arrière de brouillard " stipulait le PV. Mon garagiste, en rupture de stock ne sera réapprovisionné qu'à partir de juillet.

- Ta saison semble bien compromise, acquiesce tristement mini-renne.

- Noël est d'une longévité fugace, le seul créneau où sortir le traîneau, soupire le bonhomme géranium.

- Eh ! les deux ballots, vous n'en avez pas bientôt fini avec vos lamentations ? éclate Nordmann impatienté. Vieux Noël, tu arrimes illico le marmot sur la plage arrière de ta troïka, nez rouge dos au blizzard. En avant toute ! tu démarres dare-dare, sinon Amazon.fr va te doubler dans tes livraisons d'étrennes. Allez zou ! active le starter des rennes. Dé-guer-pissez !

Les deux ex-éplorés sautent sur leurs pieds, se congratulent et filent en adressant de grands gestes de reconnaissance au vieil arbre qui dort déjà.

Depuis, chaque année pendant la nuit du vingt quatre décembre, le traineau du Père Noël, briqué (le chariot) pour cette unique occasion, débute sa virée par une  sérénade au faîte du vénérable épicéa.

Les clochettes des rennes tintent, tintent, tintent !

On dit que, même par nuit très claire, un petit feu rouge éclate en malicieux clignotis - clignotons, c'est le joyeux concert orchestré par mini-renne, en l'honneur de Nordmann le Sage, qui lui permit de métamorphoser son désavantage en privilège.

Les distributeurs de PV menacèrent de boycotter les sapins de Noël, puis renoncèrent devant l'ampleur du tollé soulevé par leur sotte idée saugrenue.

.......................................................................................................................

 

.

 

.

 

Commenter cet article

ABC 08/12/2016 08:47

Il ne sera pas dit que Noël sera perturbé par un règlement, non d'un Nordman ! Il n'y a jamais de problème, il n'y a que des solutions et l'union a toujours fait la force !

François & Marie 08/12/2016 09:33

Oui vous avez bien raison ! et on n’embête pas le Père Noël na !

luciole 83 07/12/2016 18:44

Déjà qu'on n'a plus droit aux Crèches, voilà qu'on s'attaque au Père Noël ?
Le grand Nordmann doit être content : j'ai vu un immense machin conique blanc à trous-trous, en plastique (?), décoré d'immenses paquets cadeaux rouges maous-mastocs ... sur une place à la place d'un vénérable sapin ..... Sapins qui pourront hiberner tranquilles, on ne veut plus d'eux non plus !
Heureusement, on a les contes de Marie, un délice à déguster lentement ... et les dessins de François... un régal pour les yeux malicieux ....
Heureusement !
Merci et bisous

François & Marie 08/12/2016 09:36

ah les contes de Marie sont toujours un grand régal, merci pour votre amicale visite, amitié de nous deux.

Chloé 07/12/2016 18:18

Oh c'est superbe et si joliment raconté! Magnifique conte de Noël . J'aime+++. Bravo! Chloé

François & Marie 08/12/2016 09:37

Merci pour votre visite, bonne journée à vous .

jazzy57 07/12/2016 16:39

Excellent j'adore , un conte qui fait chaud au coeur bravo à vous deux .
Bisous

François & Marie 08/12/2016 09:39

Marie sait raconter avec humour les contes enchanteurs de Noël. bises de nous deux.

Quichottine 07/12/2016 08:26

J'adore ce conte ! C'est une magnifique participation.
Merci à vous deux.

colettedc 06/12/2016 21:44

Bravo à vous deux, pour ce merveilleux conte, surtout que Noël arrive à grands pas ! Je viens de me régaler ! Bonne fin de ce jour ! Amitiés♥

François & Marie 06/12/2016 22:31

Oui il fait un temps sombre et froid pour raconter de belles histoires et Marie n'a pas son pareil pour le faire avec humour. bonne soirée, amitiés de nous deux.

durgalola 06/12/2016 21:14

beau conte de Noël ; merci tout plein. Bises de pré-Noël

François & Marie 06/12/2016 22:32

C'est la période des contes et des histoires merveilleuses bonne soirée à vous .

Andiamo 05/12/2016 11:30

Cé kro megnon ! Bravo à vous deux, jolis crobards M'sieur François, jolie conteuse M'Dame Marie ];-D

François & Marie 06/12/2016 09:23

èh oui François c'est l'homme de Kro megnon et la conteuse, c'est la Marie Galante .

Jeanne Fadosi 05/12/2016 10:39

quoi quoi des passe-droits pour le père Noël ! vous m'en direz tant ! pour le moment c'est dans les ateliers de conditionnement du pôle nord qu'on doit s'activer !
bises et merci pour ce joli conte plein de peps

François & Marie 06/12/2016 09:21

oui ben c'est comme au mille bornes, un traîneau de Père Noel c'est véhicule prioritaire. merci pour ce joli défi.

Josette 05/12/2016 10:16

trop beau ce conte de Noël il faut le raconter à tous les enfants et aussi aux grands qui savent encore rêver
un second p'tit renne wouah le traîneau voit l'équipage grandir...c'est bien vrai comme la vérité sort du puits
belle journée à vous deux
(question PV je ne suis pas concernée n'ayant pas de permis de conduire juste celui de pas-sager )

François & Marie 06/12/2016 09:19

C'est vrai que c'est une excellente solution que de n'avoir pas de voiture...Jusqu'à présent les traîneaux volants étaient épargnés des ennuis , heureusement qu'il y a toujours une solution pour respecter les bonnes traditions . bonne journée à vous, amitiés de nous deux.

jill bill 05/12/2016 08:08

Bonjour Marie et François, ah on a pas le droit d'enquiquiner le père Noël et ses rennes quels qu'ils soient, même pas pour une question de code de la route... ce sont des... intouchables sous la bienveillance du grand sapin !! Bon puisque les gamins le prennent sous leurs ailes le petiot... tout va bien dans le meilleur des mondes, celui de la magie de Noël... bises

François & Marie 06/12/2016 09:16

C'set bien vrai ça, on n'a pas le droit d’embêter le Père Noel mais maintenant la maréchaussée n'a plus aucun respect pour la tradition ! heureusement que la magie de la forêt veille au grain . bises de nous.